Le Secrétariat mondial du Partenariat des OSC pour l’efficacité du développement (POED) a organisé un atelier de communication de deux jours pour les membres et les partenaires des régions, circonscriptions et des groupes de travail les 19 et 21 octobre derniers.

À travers cet événement, le POED visait à renforcer les compétences de chacun en matière de développement et de mise en œuvre d’une stratégie de communication, à présenter des outils et des ressources que les membres peuvent utiliser pour un travail de communication efficace en matière de coopération au développement, et à créer un espace pour partager les meilleures pratiques, les expériences et les préoccupations concernant les communications liées au POED.

 

Première journée

Glenis Balangue, coordinatrice du développement des capacités du POED, a donné le coup d’envoi de la première journée par des remarques de bienvenue, tandis que Jennifer Padilla, ancienne directrice du réseau, a parlé de la nouvelle image de marque du POED, qui vise à refléter la mission unique du POED en tant que plateforme mondiale de la société civile.

Elle a été suivie par Daniela Sepulveda, responsable de la communication et du développement des capacités du POED, qui a parlé de l’amélioration de la coordination au sein de la plateforme afin d’amplifier les voix collectives des OSC dans le travail de communication lié au POED. Plus précisément, la présentation a souligné les différentes façons dont les membres pourraient partager les ressources et le savoir-faire pour collaborer sur les médias sociaux et atteindre les médias.

La responsable de la communication du POED, Fanny Porot, a ensuite fait une présentation résumant les principes et techniques d’optimisation des moteurs de recherche (SEO) pour une gestion efficace des sites web. Elle a fourni des informations pratiques sur la rédaction d’articles convaincants à l’ère de la réduction de la durée d’attention, et sur l’augmentation du trafic sur le site grâce à l’utilisation de mots-clés, de balises, d’hyperliens et de méta-descriptions appropriés.

Pour sa part, le webmestre du POED, Alvin Villamor, a montré comment diffuser des webinaires et comment télécharger des informations sur le site du POED tout en maximisant le nombre de visiteurs grâce à un balisage et une catégorisation appropriés.

Deux membres du POED ont ensuite généreusement partagé leurs meilleures pratiques et expériences en matière de communication : La Confédération syndicale internationale (CSI), par l’intermédiaire d’Alain Rodriguez, et Réseau de développement de la société civile des Balkans (BCSDN), par l’intermédiaire de Simona Mladenovska. Plus précisément, Alain a partagé la trajectoire de communication de la CSI pour la campagne #Timefor8 appelant à une action réelle sur l’ODD 8 et la nécessité d’un nouveau contrat social.

 

Deuxième journée

Le deuxième jour de l’atelier était plus interactif, les participants étant encouragés à commenter leurs expériences et leurs meilleures pratiques.

Meg Yarcia, Directrice de la communication du POED, a fait une présentation détaillée sur l’élaboration d’une stratégie de communication. Elle a décrit les différentes parties d’une stratégie et d’un plan de communication, ainsi que des conseils pour élaborer des messages et impliquer son public. Elle a également fourni des liens vers un guide plus détaillé sur la création d’une stratégie de communication ainsi qu’un exemple de plan de communication.

Vers la fin de sa session, Matt Simmonds, Responsable des politiques et de la liaision au POED, a fait une brève intervention, élaborant sur le plaidoyer du POED pour une coopération efficace au développement (CED) et sur la manière dont nous nous engageons dans différents domaines politiques.

Enfin, Karl Castro, un artiste et graphiste qui a collaboré avec le POED pour divers supports de communication sur la CED, a fait une présentation sur le Design Thinking intitulée « Notes sur l’art et le design pour des conversations pertinentes ».

Dans sa présentation, il a encouragé les participants à sortir des sentiers battus et de leur zone de confort lorsqu’ils élaborent des supports de communication. Au-delà de l’esthétique, Karl a approfondi une approche holistique qui réfléchit, entre autres, à la nature interactive des matériaux, à la question de savoir si le matériel produit est responsabilisant et s’il ouvre un espace de conversation. Il a particulièrement insisté sur le fait que « le design n’est pas une question d’apparence, mais de fonctionnement ».

 

L’atelier de deux jours était animé par la Diretrice financière du POED, Maty Dominong.

 

Disponibles en français, les présentations peuvent être consultés ici. #

Facebook
Twitter
LinkedIn

Related Posts

Welcome Back!

Login to your account below