Le POED publie une recherche politique sur le Triple Nexus

Le POED, le Reality of Aid – Asie-Pacifique (RoA-AP) et le Mouvement international des peuples autochtones pour l’autodétermination et la libération (IPMSDL) ont lancé Localizing the Triple Nexus : 9 Country Contexts (« Localiser le Triple Nexus : 9 contextes nationaux ») une collection de recherche qui rassemble des études sur les liens entre les programmes humanitaires, de développement et de construction de la paix – également connus sous le nom de Triple Nexus – associés à un développement durable et centré sur les personnes.

Qu'est-ce que le Triple Nexus ?

L’ « approche nexus » , ou « Triple Nexus », ou « triple lien », fait référence à l’objectif de renforcer la collaboration, la cohérence et la complémentarité  » entre ces trois piliers (OCDE LEGAL 2019). Elle fait valoir que les efforts visant à s’attaquer aux causes des conflits et des états de fragilité devraient aller de pair avec des réponses immédiates et à court terme ; les actions de développement et de paix devraient accompagner les actions humanitaires. En outre, elle est envisagée comme une solution spécifique au contexte, dictée par les besoins sur le terrain, par opposition à la simple mise en œuvre de cadres préexistants.

Précédent
Suivant

L’événement de lancement s‘est déroulé virtuellement le 7 septembre, et les contributeurs à la recherche ont partagé leurs principales conclusions et recommandations sur les programmes humanitaires, de développement et de paix en Syrie, au Bangladesh, dans la région du lac Tchad, au Cameroun, au Mozambique, en Afghanistan, au Mali, au Guatemala et aux Philippines.

Les études examinent les programmes de coopération au développement qui sont soit (1) conçus dans le cadre du triple lien et mis en œuvre dans des situations de conflit et de fragilité, soit (2) conçus dans un ou deux piliers du triple lien et mis en œuvre dans des situations de conflit et de fragilité, avec l’objectif d’examiner comment l’utilisation du cadre du triple lien peut avoir un impact sur ladite situation et comment ce cadre s’aligne sur les principes de l’efficacité du développement.

Beverly Longid, coprésidente du POED et coordinatrice mondiale de l’IPMSDL, a souligné dans son discours d’ouverture l’importance de s’attaquer aux « causes profondes du problème » pour trouver « des solutions qui favorisent une paix juste et durable, réalisent le droit au développement et mettent fin aux crises humanitaires ». Elle a également souligné l’importance d’ancrer le discours du Triple Nexus dans les « réalités des peuples vivant dans des situations de conflit et de fragilité en les faisant parler de leur propre expérience et de leurs recommandations. »

Les présentations ont été organisées en fonction de l’orientation thématique des neuf études, à savoir (1) le genre et les droits des femmes et des jeunes ; (2) les peuples autochtones et les questions climatiques ; et (3) les questions relatives aux réfugiés.

In the presentations, the lack of quality and accessible social services were among those highlighted as key drivers of conflict. States’ heavily militarised responses to conflicts then lead to more casualties, especially among women, youth, and Indigenous Peoples who not only are victims of the conflict situations, but also of ongoing crackdowns on civil society. One of the authors, Rikki Gono of Katribu Youth, said, “Counterinsurgency is used as a convenient excuse to push through with large-scale dam projects, to the detriment of the rights and lives of IPs, who are themselves red-tagged and labeled as ‘communist terrorists’ if they oppose the dams.”

Dans les présentations, l’absence de services sociaux de qualité et accessibles a été soulignée comme l’un des principaux facteurs de conflit. Les réponses fortement militarisées des États aux conflits font alors plus de victimes, en particulier parmi les femmes, les jeunes et les peuples autochtones, qui sont non seulement victimes des situations de conflit, mais aussi de la répression permanente de la société civile. L’un des auteurs, Rikki Gono, de KatribuYouth, a déclaré : « La contre-insurrection est utilisée comme une excuse commode pour faire avancer les projets de barrages à grande échelle, au détriment des droits et de la vie des populations autochtones, qui sont elles-mêmes étiquetées et qualifiées de « terroristes communistes » si elles s’opposent aux barrages. »

Elle Ambler, du Groupe arabe pour la protection de la nature, intervenant dans le panel abordant la question des réfugiés, a présenté l’incohérence de l’aide apportée aux pays d’accueil et d’origine des réfugiés, telle qu’elle ressort de l’approche actuelle de l’UE vis-à-vis de la crise syrienne. Ambler a déclaré que « d’une part, [l’UE] a contribué à des besoins humanitaires non satisfaits … [dans les] pays d’accueil, tandis que d’autre part, elle a contribué à des déplacements prolongés et à la poursuite des conditions désastreuses de la crise syrienne. »

Faits saillants par contexte national

Below are some key findings from the nine country contexts in Syria, Bangladesh, Lake Chad Region, Cameroon, Mozambique, Afghanistan, Mali, Guatemala, and the Philippines.

Précédent
Suivant

Bien que le contexte de chaque pays doive être examiné au cas par cas, certains schémas et tendances se recoupent dans la recherche. La plupart des études de cas partagent les conclusions suivantes :

  • (1) Faible niveau de sensibilisation au discours sur le triple Nexus, tant de la part des gouvernements que des OSC.
  • (2) Problèmes d’acheminement de l’aide humanitaire – différence entre les promesses, sans parler des besoins, et l’acheminement effectif, et prévisibilité du calendrier.
  • (4) Absence de priorité pour les actions contre la violence de genre
  • (5) Absence de partenariats inclusifs, notamment en ce qui concerne les OSC, affectant et impliquant un manque de transparence et de responsabilité.
  • (6) Le manque d’appropriation par les pays, ou le rôle disproportionné des intérêts des donateurs.
  • (7) Le financement se fait toujours dans le cadre des piliers déconnectés du Triple Nexus, et non pour l’ensemble du programme ; différences dans les délais de financement des actions humanitaires d’une part, et des actions de développement et de paix d’autre part.
  • (8) La composante de la paix est absente de la politique et de la mise en œuvre, ou des deux. Si elle est présente, la consolidation de la paix est définie comme la simple absence de conflit armé, avec peu ou pas d’attention portée à la cause profonde du conflit.
  • (9) Problèmes relatifs à la communication des résultats collectifs

Regardez cette vidéo qui résume les faits saillants de la recherche (sous-titres en français disponibles en cliquant en bas à droite de la fenêtre Youtube).

Facebook
Twitter
LinkedIn

Related Posts

Welcome Back!

Login to your account below