Une plateforme de la société civile pousse les acteurs du développement à tenir leurs promesses d’efficacité

Le Partenariat des OSC pour l’efficacité du développement (POED) sonnera l’alarme pour que les décideurs mettent fin au statu quo et respectent leurs engagements en matière d’efficacité pour les Objectifs de développement durable (ODD), lors du Sommet 2022 sur la coopération efficace au service du développement (CED) qui se tiendra du 12 au 14 décembre à Genève.

Se déroulant à mi-parcours de l’Agenda 2030, le Sommet CED vise à instaurer la confiance entre les différentes parties prenantes pour faire respecter les principes d’efficacité – appropriation démocratique, partenariats inclusifs, concentration sur les résultats, transparence et responsabilité – dans le contexte actuel de la pandémie, d’une urgence climatique grandissante et de nombreux chocs économiques.

Les demandes spécifiques de la POED adressées aux participants du Sommet sont les suivantes : le Nord mondial doit renforcer ses engagements en matière d’aide publique au développement (APD) ; les gouvernements nationaux doivent mettre en œuvre un cadre de contrôle solide pour la transformation du genre afin d’assurer le suivi des engagements de la CED ; et le secteur privé doit respecter le droit au consentement préalable, libre et éclairé des peuples autochtones dans tous les projets et opérations sur leurs terres et territoires. Les demandes clés du POED sont disponibles ici.

Le Sommet réunira des ministres, des décideurs sur les politiques et programmes de coopération au développement, des leaders de la société civile, des dirigeants d’entreprise et d’autres acteurs clés issus de syndicats, de fondations, de banques multilatérales de développement, de gouvernements locaux et régionaux, de parlementaires et d’universités.

Parmi les représentants gouvernementaux figurent ceux du Bangladesh, du Botswana, de la République démocratique du Congo, de l’Égypte, de l’Éthiopie, du Kenya, de l’Indonésie, de la Suisse et du Royaume-Uni.

Il s’agira de la troisième réunion de haut niveau (RHN3) organisée par la plateforme Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement (PMCED), principal vecteur multipartite de l’efficacité du développement.

Pour sa part, en tant que représentant des OSC auprès du PMCED, le POED fait venir 60 délégués du monde entier pour défendre les demandes du secteur. La liste complète des délégations est disponible ici.

Le POED est une plateforme ouverte qui réunit des organisations de la société civile (OSC) du monde entier sur la question de la coopération efficace au service du développement. Elle collabore avec des organisations et des réseaux de la société civile dans plus d’une centaine de pays, et ses membres proviennent de six régions et de huit secteurs : organisations confessionnelles, féministes, peuples autochtones, OSC internationales, travail, migrants, secteur rural et jeunesse.

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Related Posts

Welcome Back!

Login to your account below