Zoom sur : Le partenariat du POED avec le Conseil fidjien des services sociaux (FCOSS)

Aux Fidji, le soutien du POED en termes de renforcement des capacités, de suivi et de participation à des espaces politiques tels que les examens nationaux volontaires (ENV) a permis de catalyser le travail dans le domaine des finances publiques, de la localisation dans le financement et la réponse humanitaires, des discussions commerciales nationales et régionales et du discours général sur le développement.

 Depuis les ENV 2019, les efforts du FCOSS pour travailler plus étroitement avec les OSC et le gouvernement fidjien afin d’assurer une meilleure coordination entre les différents secteurs de développement ont considérablement augmenté. Le FCOSS a entrepris des projets sur la gestion des finances publiques et a utilisé notre expérience de l’ENV 2019 pour essayer d’améliorer la façon dont les communautés et les OSC s’engagent dans divers secteurs de développement avec les agences gouvernementales concernées et assurent de meilleurs résultats pour les communautés de base.

 Le POED a contribué à la participation du FCOSS au niveau national en soutenant le travail de suivi des droits humains au niveau communautaire, et par le biais du soutien au troisième cycle de suivi du PMCED qui a permis aux FCOSS d’intégrer des affiliés et de commencer à discuter du suivi de la CED au niveau sous-national. Une grande partie de l’apprentissage du travail du POED a été dirigée vers le travail de gestion des finances publiques avec PIANGO – le secrétariat régional du POED pour le Pacifique – qui en est maintenant à sa deuxième année de mise en œuvre. Le travail avec le POED est lié à la localisation de l’aide humanitaire qui s’est poursuivie avec le soutien de PIANGO et du consortium Australian Humanitarian Partnership de Plan International Australia et de Childfund Australia.

 En termes d’efforts organisationnels pour influencer les comportements des acteurs du développement local, national et régional, en 2021, les OSC fidjiennes ont pu présenter des soumissions budgétaires concrètes directement au ministre des Finances par le biais d’un processus de consultation virtuelle de deux heures et d’une session de questions-réponses. Ceci est significatif car il n’y avait pas eu de consultations avant l’annonce du budget national au cours des 15 dernières années. Ensuite, il a été demandé au FCOSS d’aider à organiser un dialogue entre le gouvernement fidjien, les OSC et le Forum des Nations Unies sur la coordination de la réponse humanitaire. Des représentants des gouvernements australien et néo-zélandais, les plus grands donateurs du pays, ont assisté à cette discussion. En outre, le FCOSS a aidé à planifier et à organiser la consultation au niveau national sur une voie de développement régional appelée la stratégie Pacifique 2050 et s’est ensuite engagé dans des discussions au niveau régional. Parmi les autres priorités, la nécessité d’un meilleur suivi et d’une meilleure coordination de la CED a été défendue dans cette arène.

 Dans ce contexte, le soutien du POED à la participation du FCOSS aux ENV à l’ONU et à d’autres événements de plaidoyer à New York a contribué à créer une traction autour de nos messages nationaux d’OSC [U2] . Cela a contribué à changer les attitudes/perceptions des gouvernements du Pacifique et des ONG internationales qui sont des partenaires directs du travail de la FCOSS. Le fait de travailler indirectement a eu des effets positifs, puisque ces partenaires commencent à partager les messages de plaidoyer de la société civile dans les espaces de négociation avec les acteurs du développement. Cependant, il y a encore beaucoup de place pour l’amélioration, car la Covid 19 a provoqué une régression de ces gains. 

 

En savoir plus sur le FCOSS.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Related Posts

Welcome Back!

Login to your account below