La réunion 2021 de tous les secrétariats du POED annonce une amélioration des méthodes de travail

Suite à la réunion de tous les secrétariats (ASM) qui s’est tenue les 28 juin, 30 juin et 2 juillet 2021, le Partenariat des OSC pour l’efficacité du développement (POED) envisage d’améliorer les méthodes de travail au sein de ses membres et entre eux.

Le POED est une plateforme ouverte qui réunit des organisations de la société civile (OSC) du monde entier sur la question de l’efficacité de la coopération au développement (CED). Elle engage des OSC de six régions (Afrique, Asie, Pacifique, Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord, Amérique latine et Caraïbes) et de huit secteurs (rural, groupe féministe, peuples autochtoes, organisations confessionnelles, organisations de la société civile internationale, jeunesse, travail et syndicats, migrants et diaspora). Le Partenariat des OSC accueille également quatre groupes de travail : Financement de l’action climatique, Conflit et fragilité, Efficacité du développement et environnement favorable aux OSC, et Participation du secteur privé.

Chacune de ces régions, secteurs et groupes de travail est représentée par un secrétariat à l’Assemblée générale du POED.
Grâce à cette activité, qui s’est tenue à distance en raison de la pandémie, le POED a cherché à fournir des mises à jour sur les questions clés de la politique de coopération au développement et d’efficacité du développement, à comprendre la situation de ses circonscriptions et groupes de travail régionaux et sectoriels, et à revoir les accords passés. En outre, il visait à fournir aux secrétariats un espace de réflexion sur les moyens d’améliorer la coordination des réseaux, les communications internes et externes, et le développement des capacités afin de respecter les engagements des programmes.

Parmi les accords notables conclus, citons l’élaboration d’objectifs politiques adaptés à des contextes spécifiques au niveau des circonscriptions, la tenue de discussions bilatérales pour aborder les questions relatives à l’adhésion, la création de davantage de mécanismes d’échange d’informations, la facilitation de la collaboration entre les membres pour le développement des capacités, et l’engagement de tous les secrétariats à mettre en œuvre le travail croissant du POED au niveau des pays.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Related Posts

Welcome Back!

Login to your account below