Le POED tient sa 19ème réunion du Comité de coordination

Le Partenariat des OSC pour l’efficacité du développement (POED) a tenu avec succès sa 19ème réunion du Comité de coordination le 6 juillet 2021.

Chaque semestre, le Comité de coordination réunit les coordinateurs et coordinatrices de chacune des 14 circonscriptions du POED : six régions (Afrique, Asie, Pacifique, Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord, Amérique latine et Caraïbes), et huit secteurs (rural, groupe féministe, peuples autochtones, organisations confessionnelles, organisations de la société civile internationale, jeunesse, travail, migrants et diaspora).

La 19e réunion du Comité de coordination a été ouverte par Marita Gonzalez, coprésidente du POED, qui a parlé des nombreux défis auxquels la plateforme, comme le reste du monde, est confrontée. Elle a ensuite présenté les membres du Comité indépendant de responsabilisation (CIR), Emele Duituturaga, Jan Dereymaeker, Elomo Andela, Anibal Cabrera, en soulignant leur travail pour assurer la transparence et la responsabilité dans le travail du POED.

La session sur la politique et le plaidoyer, dirigée par le co-président Richard Ssewakiryanga, a détaillé les réalisations du POED au cours des six derniers mois tout en traçant les étapes à venir. Des présentations et des mises à jour ont été fournies par Matt Simonds et Vitalice Meja, ainsi que des contributions et des commentaires de Luca De Fraia, Diego Lopez et Georgina Muñoz.

Au cours du premier semestre de cette année, le POED a organisé avec succès un webinaire sur les résultats de son étude multipartite sur l’efficacité de la réponse de Covid, s’est engagé dans l’axe de travail 2.4 ou le volet de travail du Partenariat mondial pour une coopération efficace au développement (PMCED) sur les partenariats avec les OSC, et a organisé 15 OSC sur les consultations de suivi du PMCED. Le POED a également progressé dans l’élaboration d’un instrument politique sur l’habilitation de la société civile au Comité d’aide au développement de l’OCDE (CAD de l’OCDE). Enfin, la plateforme a été en mesure de transmettre des messages et/ou d’assurer une représentation lors d’étapes clés telles que le Forum des Nations unies pour la coopération au développement et les Journées européennes du développement, ainsi que le forum d’examen du financement du développement et le dialogue entre le CAD de l’OCDE et les OSC par l’intermédiaire de ses membres.

La session politique a également couvert les prochaines étapes : la réunion du comité de pilotage du PMCED les 7 et 8 juillet 2021, l’Assemblée générale des Nations unies, le Forum politique de haut niveau des Nations unies et le Forum de partenariat de Busan lié à la réunion du comité directeur du PMCED. Le CC a également noté la nécessité d’une plus grande inclusion dans le travail politique du POED, notamment par le biais d’efforts accrus en matière de traduction et d’interprétation.

Justin Kilcullen a ensuite animé la session sur le programme et les finances du POED, qui comprenait la présentation du rapport 2020 et des plans 2021 par Leo Pura et la mise à jour des finances 2021 par Maria Teresa Dominong.

La session a commencé par la projection de la vidéo du rapport 2020 du POED au public. Le rapport 2020 a abordé les réalisations du POED concernant les quatre impératifs : les mécanismes au niveau national, les principes de l’ED des OSC, l’application des principes de la CED en situation de crise et les opérations de la plateforme.

La discussion sur les plans 2021 a présenté le plan de mise en œuvre de la Commission européenne (CE) avec des activités visant à améliorer les engagements des membres du POED dans les partenariats de développement et à accroître le soutien des autres acteurs du développement à la société civile et à ses positions. Le plan de mise en œuvre de l’Agence suédoise pour la coopération internationale pour le développement (SIDA) s’est concentré sur les activités qui font progresser la domestication de l’agenda de la POED, l’efficacité du développement des OSC et le POED dans les questions nexus.

Enfin, dans la section consacrée à la gouvernance, présidée par Monica Novillo, la directrice du réseau POED, Jennifer Padilla, a rendu compte de la réunion de tous les secrétariats et a présenté les activités et les efforts à venir en matière de politique, de communication, de développement des capacités et de coordination, de travail par pays et d’adhésion.

Les discussions sur la sélection des co-présidents ont commencé par une proposition au nom du comité de pilotage pour une nouvelle prolongation du mandat des co-présidents actuels, basée sur l’efficacité de la dynamique actuelle, et les difficultés posées par la pandémie pour en élire de nouveaux. L’organe a accepté de conserver les coprésidents actuels et de prolonger leur mandat d’une année supplémentaire pour la dernière fois.

Outre les coprésidents et présentateurs susmentionnés, la 19e réunion du comité de coordination du POED a vu la participation d’Emeline Siale (Pacifique), Blanche Simonny Abegue (Afrique), Izabella Toth (Europe), Malena Fama (LAC), Thilak Kariwayasam (Asie), Chinara Aitbaeva (Asie), Aaron Ceradoy (Migrants), Diego Lopez (Travail), Kurniawan Sabar (Rural), Jiten Yumnam (peuples autochtones), Luca De Fraia (organisations de la société civile), et Jenison Urikhimbam (jeunesse), ainsi que les membres d’office Vitalice Meja et Jennifer Malonzo, et les membres du secrétariat régional et sectoriel Mark Pascual (groupe de travail sur l’engagement du secteur privé), Sarah Torres (Asie), Cynthia Barasa (Afrique), et Anton Martinov (jeunesse). #

Facebook
Twitter
LinkedIn

Related Posts

Welcome Back!

Login to your account below