Déclaration de soutien à Beverly Longid et à tous les défenseurs des droits humains

Nous, les coprésidents du Partenariat des OSC pour l’efficacité du développement, souhaitons exprimer notre solidarité avec notre coprésidente, Beverly Longid,  éminente défenseure des droits humains aux Philippines et également coordinatrice mondiale du Mouvement international des peuples autochtones pour l’autodétermination et la libération.

En tant que plateforme mondiale de la société civile, nous travaillons à l’avancement des droits humains et des libertés civiles. Nous croyons au respect des droits des peuples à la libre expression, à la réunion pacifique, à l’association, à la participation civique et au dialogue social. Nous défendons une société civile forte, qui peut dire la vérité au pouvoir et effectuer les contrôles nécessaires sur les gouvernements et les entreprises.

Ces piliers des démocraties doivent être protégés à tout moment. Ils sont le moyen pour le peuple de lutter pour son bien-être et ses intérêts, et de demander réparation contre l’oppression et l’exploitation. Ils sont essentiels à la réalisation de la justice sociale et d’un développement véritable.

Malheureusement, les libertés civiques, la société civile et les organisations populaires sont attaquées dans le monde entier, c’est ce que nous appelons la tendance mondiale à la restriction de l’espace civique. Nous avons suivi de près la situation aux Philippines en particulier, et les faits révèlent que les défenseurs des droits humains dans ce pays sont pris pour cible sans relâche et en toute impunité. Des centaines de défenseurs des droits sont harcelés, emprisonnés, enlevés, torturés et même assassinés. Des restrictions bureaucratiques empêchent les organisations de la société civile de faire leur travail de défense des droits humains. Nos collègues et partenaires sont étiquetés comme terroristes pour avoir consacré leur vie au service des personnes marginalisées.

Dans le cas de Beverly, l’une de ses affiliations, la Cordillera People’s Alliance (CPA), ainsi que d’autres organisations progressistes, sont étiquetées comme ennemies de l’État. D’autres dirigeants des peuples autochtones du pays sont également menacés de mort : un ordre de « tirer pour tuer » a été donné à l’encontre de Windel-Bolinget de la CPA, et juste avant la fin de l’année, neuf dirigeants Tumandok du centre des Philippines ont été tués.

Ayant travaillé avec de nombreux membres de ces formations, nous savons, au POED, qu’ils sont responsables d’un travail légitime et important pour la promotion des droits des peuples autochtones et des droits humains, comme les campagnes de défense des terres ancestrales, pour l’autodétermination, la protection de l’environnement,  la production et la consommation durables. Pendant plus de trois décennies, le POED a fait campagne contre l’exploitation minière à grande échelle, la construction de barrages, l’exploitation forestière et la militarisation, entre autres activités qui ont causé un grand préjudice à leurs communautés. Les Tumandoks assassinés résistaient à un projet de méga-barrage qui détruira leurs maisons et leurs moyens de subsistance.

Les dirigeants et les défenseurs des peuples autochtones méritent le soutien et la reconnaissance de l’État, et non la diffamation ou la calomnie. Nous dénonçons fermement ces attaques contre les droits humains sous le régime du président philippin Rodrigo Duterte. Nous exigeons que les responsables de tous les crimes commis contre les libertés civiques du peuple soient tenus de rendre des comptes.

L’année dernière, nous avons dirigé des organisations de la société civile dans la campagne de l’Appel à l’action de Belgrade. Nous avons demandé aux États membres des Nations unies – dont les Philippines – d’agir pour inverser la tendance à la fermeture et à la restriction de l’espace pour la société civile, pour mettre fin aux attaques contre les défenseurs des droits humains et à l’affaiblissement de la participation démocratique, et pour renouveler les perspectives d’un agenda inclusif pour 2030 et la pleine réalisation des objectifs de développement durable ».

Nous continuons à soutenir ces appels, pour Beverly Longid et le reste de nos alliés philippins, ainsi que pour les défenseurs des droits humains du monde entier. Nous saluons leur engagement et nous les soutenons dans leur lutte pour une société meilleure pour tous.

 

Sous-signés,

Marita González

Justin Kilcullen

Mónica Novillo

Richard Ssewakiryanga

Coprésidents du POED

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Related Posts

SEARCH

RECENT POSTS

SUBSCRIBE TO WEEKLY
NEWS ROUNDUP

ADDRESS:
3rd Floor, IBON Center
114 Timog Avenue, Quezon City
1103 Philippines
PHONE:
+632 9277060 to 61 local 203 and 207
TELEFAX:
+632 9276981
EMAIL:
info@csopartnerhip.org

Welcome Back!

Login to your account below