Detournés et menacés : les ODD à l’ère de la COVID-19

Le 10 juin 2020, à temps pour le Forum politique de haut niveau des Nations Unies 2020, la plateforme mondiale de la société civile Partenariat des OSC pour l’efficacité du développement (POED) tire la sonnette d’alarme : nous ne sommes pas sur la bonne voie pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) et ceux-ci sont davantage menacés a l’ère de la COVID-19, comme le révèle son enquête sur la mise en œuvre des ODD et les Examens nationaux volontaires (ENV).

Le FPHN 2020 est le principal forum de l’ONU pour le suivi et l’examen de l’Agenda 2030 pour le developpement durable et les ODD. Pour la premiere fois, ii se deroule virtuellement, sur le theme« Accelerer le rythme des actions et des transformations: concretiser la decennie d’action et de resultats pour le developpement durable».

Le Forum Politique de Haut Niveau (FPHN) 2020 est le principal forum de l’ONU pour le suivi et l’examen de l’Agenda 2030 pour le développement durable et les ODD. Pour la première fois, il se déroule virtuellement, sur le thème« Accélérer le rythme des actions et des transformations : concrétiser la décennie d’action et de résultats

« Le FPHN 2020 se déroule cette année dans des circonstances extraordinaires, uniques pour toute une génération, alors qu’une pandémie a littéralement paralysé le monde. L’ampleur de son impact sur les progrès de l’Agenda 2030 n’a pas encore été pleinement saisie, mais il est certain qu’il sera substantiel. On doit s’attendre à un niveau de dévastation jamais vu depuis la seconde guerre mondiale. C’est pourquoi la reconstruction doit inclure l’ensemble de la société et solliciter la participation de tous, et tout particulièrement de la société civile », a déclaré Marita Gonzalez, coprésidente du POED.

L’étude du POED sur les ENV présente les perspectives de 43 OSC issues de 32 pays. Cette étude observe la mise en œuvre des ODD et des ENV sous l’angle de la coopération efficace au développement. Les résultats révèlent que la coopération efficace au développement est cruciale pour remettre les ODD sur la bonne voie.

 

Le rapport complet de cette étude peut être lu et téléchargé ici : https://bit.ly/CPDEVNRStudy

« Dans notre étude, les répondants reconnaissent l’intégration des ODD dans la planification nationale du développement, mais déplorent une faible appropriation par les pays, un manque d’engagement institutionnel des parties prenantes, ainsi qu’un manque de transparence et d’inclusion dans les processus de réalisation des ODD», a expliqué Beverly Longid, coprésidente du POED.

 

De plus, ils ont révélé d’importantes lacunes dans la mise en œuvre des ODD, comme l’insuffisante participation des OSC, et s’attendent à faire face à de nombreux défis dans le contexte de la COVID-19.

 

« Notre étude a révélé que les OSC s’attendent à devoir relever de nombreux défis pour atteindre les objectifs dans le contexte de la COVID-19 : quels que soient les progrès accomplis dans la réalisation des ODD au cours des cinq dernières années, ceux-ci sont a présent fragilisés et risquent d’être annulés par la pandémie de COVID-19 », a déclaré Richard Ssewakiryanga, coprésident du POED.

Les répondants ont fait des recommandations pour améliorer la mise en œuvre des ODD, celles-ci se fondent sur la promotion d’un environnement favorable à la participation de la société civile, notamment en intégrant les OSC aux structures de gouvernance de façon significative.

 

Le POED pour sa part, présente l’Appel à l’action de Belgrade comme un moyen d’atteindre les objectifs de développement durable, notamment pour aider à inverser la tendance mondiale au rétrécissement de l’espace civique.

 

« A travers l’Appel à l’action de Belgrade, nous avons proposé des mesures concrètes qui peuvent être prises pour promouvoir la participation de la société civile à la mise en œuvre de l’Agenda 2030 », explique Justin Kilcullen, coprésident du POED.

 

Le POED appelle également les Etats membres de l’ONU a considérer la COVID-19 comme un signal d’alarme pour repenser le modèle socio-économique et à prendre conscience que la réalisation de l’Agenda 2030 et de la Décennie d’action est une entreprise collective.

 

Comme l’affirme Monica Novillo, coprésidente du POED, « la réalisation des ODD était déjà un défi de taille avant la pandémie. La fin de cette crise est encore loin, mais elle présente au monde l’opportunité de reconstruire nos sociétés en plaçant les plus marginalisés au premier plan. »

 

Le POED est une plateforme ouverte qui rassemble des OSC du monde entier sur les questions de coopération efficace au service du développement (CED). II s’efforce de rendre le développement plus efficace en remodelant !’architecture de l’aide mondiale et en autonomisant les OSC qui travaillent sur le terrain.

II représente les OSC de six régions (Afrique, Asie, Pacifique, Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord, Amerique latine et Caraïbes) et huit secteurs (Agriculture et développement rural, Groupe feministe, Peuples autochtones, Organisations confessionnelles, Organisations internationales de la societe civile, Jeunesse, Travail, Migrants et diaspora).

Pour en savoir plus, visitez csopartnership.org ou suivez @CSOPartnerships sur Facebook, @csopartnership sur lnstagram et @CSOPartnership_ sur Twitter.#

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Related Posts

Welcome Back!

Login to your account below