Le POED met en garde contre une potentielle dilution des objectifs de l’APD 26 avril 2018

Jennifer Malonzo a ajouté que la mise en avant du financement mixte, en l’absence des systèmes de responsabilisation nécessaires et largement développés pour surveiller l’incidence des flux financiers que suppose ce type de financement, est très inquiétante.

La participation des OSC au processus de FdD est coordonnée par le Groupe d’OSC sur le FdD, une plateforme ouverte d’organisations dont les travaux portent sur les différents piliers du processus de FdD. Le POED a publié une déclaration sur le Forum sur le suivi du FdD, a exposé ses vues sur le document final du Forum, a participé activement aux séances officielles et s’est impliqué dans des activités médiatiques organisées sur place et en ligne.

Vitalice Meja, coprésident du POED, a souligné que le soutien aux secteurs productifs doit promouvoir des moyens de subsistance et un environnement durables, des salaires décents et favoriser une société autonome. Tout soutien, y compris du secteur privé, doit s’aligner sur ces objectifs. Il a ajouté que les financements mixtes doivent respecter les principes de l’efficacité du développement que sont l’appropriation démocratique, des partenariats de développement ouverts, la transparence et la responsabilisation, ainsi que l’accent sur les résultats. Selon Vitalice Meja, les dispositions actuelles du secteur privé ne permettront pas de résoudre les problèmes du monde.

Pour lire la déclaration complète du POED, cliquez ici.

Sous la direction du Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations Unies, le Forum sur le suivi du FdD – un processus intergouvernemental –, se réunit régulièrement pour examiner à quel point la communauté internationale a avancé en ce qui concerne la réalisation des objectifs de financement du Programme 2030. 

Le Forum évalue les progrès réalisés, identifie les déficits de mise en œuvre et propose des mesures diverses pour assurer la mise en œuvre du Programme d’action d’Addis-Abeba, afin de soutenir le Programme 2030. Les pays sont d’emblée encouragés à redoubler d’efforts pour éradiquer la pauvreté dans le monde.

Le POED a pris part au 3e Forum sur le suivi du FdD qui s’est tenu du 23 au 26 avril 2018, au siège des Nations Unies, à New York. Parmi les membres de la délégation du POED se trouvaient Vitalice Meja (coprésident de la plateforme), Luca de Fraia (ActionAid Italie), Jennifer Malonzo (IBON International) et Matt Simonds (Secrétariat mondial de la plateforme).

Facebook
Twitter
LinkedIn

Related Posts

Welcome Back!

Login to your account below