Des OSC d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique australe conviennent d’établir des feuilles de route pour l’efficacité du développement

Quinze points focaux d’OSC du Bénin, de la Gambie, de la Sierra Leone, du Nigeria, du Sénégal, du Swaziland, du Zimbabwe, du Mozambique, du Malawi et de la Zambie se sont réunis du 27 février au 1er mars 2018 à Lusaka, en Zambie, pour établir des points d’action majeurs.

L’un des principaux objectifs de la réunion était de préparer les OSC de la sous-région au dialogue avec les gouvernements, les donateurs, le secteur privé, les parlements et les autres parties prenantes concernées qui se sont engagés à mettre en œuvre le Document final de Nairobi sur la coopération efficace au service du développement (CED).

La réunion visait également à doter les OSC des capacités requises pour suivre les progrès de la mise en œuvre des engagements de Nairobi sur l’efficacité du développement, y compris l’appropriation nationale démocratique et l’approche du développement fondée sur les droits de l’homme. 

Les OSC ont également été formées pour veiller au respect des Principes d’Istanbul et de la responsabilisation des OSC.

Discussions centrales

L’appropriation des Principes de Busan a été très lente, ce qui oblige les OSC à comprendre les changements dans l’architecture de la coopération au développement qui ont eu une incidence sur leurs pays au cours des 13 dernières années depuis la Déclaration de Paris de 2005 sur l’efficacité de l’aide au développement.

Aujourd’hui, les OSC ne sont plus seulement de simples acteurs qui surveillent la mise en œuvre du développement par les gouvernements. Elles ont aussi un ensemble d’engagements qu’elles doivent respecter et à l’égard desquels elles peuvent devoir rendre des comptes auprès de leurs membres. Pour participer efficacement au développement, le groupe a convenu que les OSC doivent soutenir un environnement favorable à la société civile et surveiller les engagements du secteur privé dans le cadre du programme de l’efficacité du développement.

Au cours des exercices de suivi, les OSC membres ont été avertis qu’elles devaient examiner la situation nationale et pas seulement avancer leur point de vue personnel en tant que points focaux nationaux représentant le point de vue d’autres OSC. L’importance d’avoir une compréhension commune de ce que signifie un environnement favorable aux OSC a également été soulignée.

Il a été souligné qu’il était nécessaire d’établir un lien entre les principes de l’efficacité de l’aide et les ODD, en utilisant des plateformes de discussions sur les ODD pour sensibiliser aux principes de la CED et au rôle de l’égalité des sexes dans le programme de l’efficacité du développement.

Les principaux points d’action qui ont été identifiés étaient la nécessité de mener un dialogue national des OSC sur les modules de suivi pour l’établissement d’un consensus, d’organiser des réunions sous-régionales pour définir et mettre en œuvre des feuilles de route pour l’efficacité du développement et de s’assurer que tous les principes sont localisés au niveau de la communauté. ###

Facebook
Twitter
LinkedIn

Related Posts

SEARCH

RECENT POSTS

SUBSCRIBE TO WEEKLY
NEWS ROUNDUP

ADDRESS:
3rd Floor, IBON Center
114 Timog Avenue, Quezon City
1103 Philippines
PHONE:
+632 9277060 to 61 local 203 and 207
TELEFAX:
+632 9276981
EMAIL:
info@csopartnerhip.org

Welcome Back!

Login to your account below