Creuser et prendre racine: Les Principes d’Istanbul 7 ans après

Le Partenariat des OSC pour l'efficacité du développement (POED) organise Creuser et prendre racine: Les Principes d’Istanbul 7 ans après à Bangkok, Thaïlande, le 30-31 mars 2017.

Les organisations de la société civile (OSC) contribuent de manière unique et essentielle au développement en tant qu'agents novateurs de changement et de transformation sociale. Les OSC sont des canaux de solidarité sociale, de service et de mobilisation pour permettre aux citoyens de mieux revendiquer leurs droits pour améliorer les conditions de vie et bâtir une société démocratique.

Reconnaissant non seulement leurs contributions mais aussi leurs faiblesses et leurs défis en tant qu'acteurs du développement, les OSC ont affirmé leur engagement à prendre des mesures pour s'améliorer et être pleinement responsables de leurs pratiques de développement. L'efficacité du développement des OSC témoigne de l'impact des actions des OSC en faveur du développement.

Les OSC sont efficaces en tant qu'acteurs du développement lorsqu'elles améliorent la façon de tirer un enseignement de leurs expériences, du développement des autres OSC et acteurs du développement, en intégrant les faits avérés de la pratique et des résultats du développement, et en incluant le savoir et la sagesse des communautés locales et indigènes, afin de renforcer l'innovation et la vision du futur qu'elles souhaiteraient construire.

- Principe d’Istanbul No. 7

2010 a marqué l'adoption historique des Principes d'Istanbul pour l'efficacité du développement des OSC par près de 200 OSC de 82 pays représentant divers groupes d’intérêt. Ces Principes constituent une déclaration de valeurs et d'approches communes pour guider le travail des OSC, adaptable aux contextes de pays très divers et aux différentes approches des OSC. Les «Principes d'Istanbul» sont le résultat d'un processus triennal de diffusions et de consultations avec plus de 3500 OSC à travers le monde. Les Principes d’Istanbul sont la base du Cadre international pour l'efficacité du développement des OSC, approuvé en 2011 à Siam Reap, au Cambodge, qui définit des directives pour l'interprétation et l'alignement des pratiques des OSC avec les Principes d’Istanbul dans divers contextes locaux et sectoriels.

Les acteurs de la société civile sont profondément touchés par le contexte dans lequel ils travaillent. Les politiques et pratiques de tous les gouvernements affectent et façonnent les capacités des OSC à s'engager dans le développement. Les progrès pour appliquer les Principes d'Istanbul dans les pratiques des OSC dépendent donc en grande partie à permettre aux politiques, lois et règlements gouvernementaux d’être compatibles avec les Principes d'Istanbul.

Sept ans plus tard, la société civile a fait des progrès dans l'amélioration de leur efficacité et de leur responsabilité, et ce, malgré le fait qu'il devient de plus en plus difficile pour les OSC d’exploiter leur plein potentiel en tant qu'acteurs du développement. Le contexte dans lequel se trouvent les OSC est l'un, sinon le plus grand défi, qui empêche les OSC de voir pleinement au-delà des Principes d'Istanbul.

Malgré les beaux discours sur les partenariats multipartites et la reconnaissance croissante du rôle de la société civile dans le développement, les espaces et les possibilités de dialogue et d'engagement significatifs se clôturent réellement aux niveaux mondial, régional et national. Des lois qui restreignent les activités des OSC sont mises en place, ce qui a des répercussions négatives sur les travailleurs du développement du Sud et du Nord, et en particulier sur ceux qui travaillent sur les droits de l'Homme, les droits environnementaux et l'égalité des sexes. Les libertés civiles fondamentales et les droits de l'Homme sont gravement menacés, voire ouvertement attaqués.

Lors de la Deuxième Réunion de haut niveau (HLM2) du Partenariat mondial pour la coopération au développement efficace (GPEDC), les OSC se sont engagées à renforcer la mise en œuvre des Principes d'Istanbul, notamment en matière de transparence, de responsabilité mutuelle et d'appropriation des initiatives à niveau national, l'autonomisation et la recherche de partenariats équitables. Les OSC doivent également relever le défi d'intensifier leurs initiatives sur les Principes d'Istanbul afin de contribuer encore plus à une coopération au développement efficace dans le cadre de l'Agenda 2030. Le rôle des OSC dans la mise en œuvre, le suivi et l'examen est crucial pour garantir que l'Agenda 2030 répondra aux aspirations du peuple quant au développement démocratique et à une durabilité planétaire. Ainsi, les OSC sont de nouveau appelées à démontrer et à améliorer leur propre efficacité en matière de développement dans le cadre de l'Agenda 2030.

 « Creuser et prendre racine: Les Principes d'Istanbul  7 ans après » est une conférence qui est envisagée comme un espace pour insuffler une énergie nouvelle à l'efficacité et à la responsabilité de la société civile. Il s'agit d'un espace permettant aux OSC de réfléchir à leurs réussites, d'évaluer le nouveau paysage et, ensemble, de tracer des stratégies communes et de mobiliser les groupes d’intérêt pour faire avancer les acquis obtenus dans la reconnaissance des OSC comme des acteurs du développement indépendants. Et ce, tout en renforçant les efforts pour améliorer l’efficacité et la qualité du travail de développement des OSC.

Le POED sollicite des candidatures d’organisations de la société civile du monde entier pour collaborer ensemble afin de:

  • Partager et échanger leurs expériences et échanger des leçons pour améliorer leur efficacité et leur responsabilité en tant qu'acteurs du développement;
  • Démontrer les résultats des efforts déployés dans l’engagement aux Principes d'Istanbul et au Cadre international;
  • Réfléchir aux résultats de la 2e Réunion de haut niveau de la GPEDC, en particulier sur les engagements pris par les différents acteurs du partenariat, y compris la société civile, dans le Document final de Nairobi;
  • S'accorder sur des actions et des plans conjoints pour promouvoir, maintenir et mettre en pratique les Principes d'Istanbul afin de renforcer l'efficacité du développement et la responsabilisation des OSC au niveau national.
Jour 1
Jour 2
Jour 1
  
8.00-9.00Inscription
9.00-9.30

Discours d’ouverture

  • Les Principes d’Istanbul pour l’efficacité au développement des OSC et l’Agenda 2030: la pertinence de la société civile dans le développement
  • Voulu et recherché: Un environnement propice à l'efficacité du développement
9.30-10.30Séance 1


Joindre le geste à la parole: Société civile comme des acteurs de développement responsable


Cette séance d'ouverture vise à susciter un débat sur l'état de la responsabilité des OSC: Quelles sont les différentes initiatives et comment celles-ci se complètent-elles? Qu'est-ce qui a été réalisé? Quels sont les défis? Comment progresser?

10.30-11.00Pause café/thé
11.00-12.00Séance 2


A la loupe: Opinions sur l'efficacité des OSC


Cette session a pour but d'organiser une discussion interactive avec d'autres acteurs sur leur point de vue sur l'efficacité de la société civile en tant qu'acteurs du développement.

Note: Outre accepter les questions de la salle, cette session peut être rendue plus interactive par une application où le public pourra répondre aux questions de l'animateur du débat et concorder les résultats immédiatement.
12.00-13.30Pause déjeuner
13.30-15.00Séance 3


Mise en œuvre, mise en œuvre: faire avancer le défi de l'efficacité


L’objectif est de présenter et de débattre sur les implications des résultats de la HLM2 du GPEDC, y compris les engagements pris par la société civile, et la manière de les faire progresser.
15.00-15.30Pause café/thé
15.30-17.30Séance 4

Ateliers simultanés auto-organisés sur le thème des Principes Istanbul suivants:

  • Droits de l’Homme, égalité des sexes et équité
  • Durabilité environnementale et changement durable
  • Autonomisation des populations, appropriation et participation démocratique
  • Transparence et responsabilisation des OSC
  • Partenariats équitables, solidarité et engagement en faveur de l'apprentissage mutuel
17.30 –18.00Appel aux volontaires: Déclaration de l’OSC Unity de Bangkok
19.00-21.00Dîner de solidarité
Lancement du livre
Jour 2
  
8.00-9.00Inscription
9.00-10.30Séance 5


Conditions critiques pour permettre l'efficacité du développement des OSC


La séance a pour objectif de débattre sur les différents aspects d'un environnement propice à l'efficacité du développement des OSC, en analysant jusque où et à quelle vitesse on progresse dans les domaines décrits dans le Cadre international pour l'efficacité du développement des OSC.
17.00-18.00Pause café
11.00-12.30Séance 6


Ateliers simultanés auto-organisés sur:

  • Établir des pactes nationaux pour l'efficacité du développement et la responsabilisation des OSC
  • Renforcer l'efficacité du développement et la responsabilisation des OSC: surmonter les obstacles dans le financement et dans les relations Nord-Sud des OSC
12.30-14.00Déjeuner/Conférence de presse
14.00-16.00
Caucus sectoriel et régional

(avec pause café/thé)
16.00-17.00Séance 7

Renforcer et avancer


Cette séance plénière vise à faire un rapport et à discuter des résultats des ateliers.
17.00-18.00
Présentation et délibération: Déclaration de l’OSC Unity de Bangkok
Clôture
Participants

Le POED accueille favorablement la candidature des participants des organisations de la société civile de différentes régions du monde.

Des représentants des gouvernements fournisseurs et des partenaires au développement seront également invités.

Des subventions complètes et partielles couvrant le transport aérien, l'hébergement et une modeste indemnité journalière de subsistance (DSA) seront disponibles pour un nombre limité d'organisations. Nous donnons priorité aux participants des pays de l’hémisphère sud, ainsi qu’aux conférenciers et aux personnes-ressources. Si vous avez besoin d'un financement pour participer, assurez-vous de l'indiquer dans votre demande.

Des ateliers et des expositions sur des thèmes se rapportant aux Principes d'Istanbul peuvent être organisés de manière indépendante. Si vous êtes intéressé, veuillez exprimer votre intérêt et vous coordonner avec le Secrétariat de la Conférence du POED (les coordonnées figurent à la fin de ce document).

Comment poser une candidature

Envoyez le formulaire de candidature en ligne  au plus tard pour le 28 février 2017 (minuit, heure philippine). Les formulaires de candidature seront examinés par le POED en consultation avec les points focaux régionaux et sectoriels. Nous donnerons la priorité à ceux qui correspondent le mieux aux groupes cibles décrits, et pour assurer un équilibre entre la représentation géographique et thématique, nous prendrons également en compte la portée du mandat et le niveau d'expérience, entre autres. La notification du statut des candidatures sera envoyée d’ici le 6 mars 2017.

Contact
Marjorie Pamintuan (mpamintuan@aprnet.org)
Andrew Zarate (azarate@aprnet.org)